Home Autres Les récompenses qu'on préférerait ne pas recevoir
Les récompenses qu'on préférerait ne pas recevoir

Les récompenses qu'on préférerait ne pas recevoir

0
0

Aujourd’hui, ni tuto, ni news à proprement parler, parlons plus tôt de Geek-Culture.

Je vais vous parler un peu de quelque chose qui nous fait beaucoup rire, mes collègues geeks et moi : les récompense qu’on ne préférerait pas recevoir.

 

 

 

 

 

Commençons par le Cinéma !

Les Razzies Awards

Depuis 1981, les Golden Raspberry Awards, plus connus sous le nom de Razzies, sont les prix « récompensant » les pire films, acteurs etc. aux Etats-unis lors d’une cérémonie où les acteurs viennent rarement récupérer leur prix.

En 2012, le film Jack et Julie, d’Adam Sandler a décroché, non pas un, ni deux ni trois, mais bien les 10 Razzies mis en jeu (dont deux fois ex æquo).

A l’instar des Oscar, une statuette est donnée aux « gagnants » des Razzies, il s’agit en général  d’une framboise (Raspberry en anglais) posée sur une bobine de film Super 8, le tout peint en jaune doré et d’une valeur d’environ 5 dollars.

http://www.razzies.com/

 

Passons à quelque chose de plus réjouissant.

Les Stella Awards

Les Stella Awards sont des prix remis à chaque année aux États-Unis à des personnes ayant entamé des poursuites outrancières, tentant manifestement d’abuser du système judiciaire américain. Ces prix tirent leur nom de Stella Liebeck, plaignante dans l’affaire Liebeck v. McDonald’s Restaurants, qui bénéficia, en premier jugement, d’une indemnité de 2,9 millions de dollars américains pour s’être brûlée en renversant un café en voiture. (source Wikipedia)

Et oui, aux Etats-Unis, on peut poursuivre n’importe qui pour n’importe quoi.

Mon préféré est le gagnant de 2005 :  Christopher Roller de Burnsville, Minnesota,  qui poursuivit David Copperfield et David Blaine pour qu’ils révèlent leurs secrets. Affirmant être Dieu, Roller prétendait que ces magiciens défiaient les lois de la physique, ce qui demande des pouvoirs divins. Ainsi, d’une certaine manière, ils volaient ces pouvoirs à Roller.

http://www.stellaawards.com/

 

Passons aux Nobels, mais pas n’importe lesquels :

Les IG Nobel

 

The Stinker, mascotte officielle des IG Nobel

Les IG Nobel (pour IGnoble Nobel), sont des prix remis chaque année depuis 1991  à des personnes dont les « découvertes » ou les « accomplissements » peuvent apparaître bizarres, drôles ou absurdes. Parfois dépréciatifs et critiques, les prix sont destinés à célébrer l’insolite, honorer l’imagination et stimuler l’intérêt dans les sciences, la médecine, et la technologie.

On y retrouve évidemment les catégories de Nobel (paix, littérature, etc.) mais aussi d’autres, parfois adaptées à la découverte de son Lauréat.

un de mes préféré, datant de 1993, Médecine : James F. Nolan, Thomas J. Stillwell, et John P. Sands, Jr., miséricordieux hommes-médecins, pour leur douloureux mémoire de recherche, « Gestion correcte d’un pénis coincé dans une fermeture éclair ».

http://www.improb.com/ig/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ig_Nobel

 

Passons à mon prix préféré et celui-là il ne faut absolument pas le recevoir, par ce que, pour ce faire, il faudrait que vous soyez décédé

J’ai nommé :

Les Darwin Awards

« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine.
Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore
acquis la certitude absolue. »

Albert Einstein – 1879-1955

Vous l’aurez compris, les Darwin Awards  récompensent les gens décédés de façons stupides, dû à des imbécillités de leur part, pour avoir, de cette façon, « contribué à l’amélioration globale du patrimoine génétique humain »

Il y’en a tellement qui sont absolument hilarants, que je ne vais vous en donner que quelques-uns  :

  • sauter d’un avion pour filmer des parachutistes, sans porter soi-même un parachute (Caroline du Nord, 1987)
  • ouvrir une lettre piégée qu’on avait soit-même envoyée, et qui avait été retournée par la poste parce qu’il y manquait le timbre… (1995)
  • faire une chute du 24e étage d’un building en essayant de démontrer à des étudiants la solidité des vitres (Toronto, 1996)
  • jongler avec des grenades (Croatie, 2001)
  • allumer un briquet pour éclairer un réservoir d’essence, dans le but de vérifier s’il contient un produit inflammable (São Paulo, 2002)
  • mourir écrasé par la façade de la banque que l’on dynamitait (Dinant, Belgique, 2009)
  • Remplir le réservoir d’un groupe électrogène en s’éclairant à la bougie (Algérie, 18 août 2012)
  • chauffer une lampe à huile sur le dessus d’une cuisinière
  • lancer un bâton de dynamite allumé sur un lac gelé, et se le voir rapporter par son propre chien de chasse (Alaska)
  • jouer à la roulette russe avec un pistolet semi-automatique (c’est-à-dire une arme qui n’utilise pas de barillet).

Comme quoi il faut vraiment être stupide !

http://www.darwinawards.com/

http://www.darwinawards.fr

 

Si vous connaissez d’autres prix du même genre, postez ça en commentaire pour que je les rajoute à l’article.

 

(0)

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *