Home Tutoriels Installer un serveur Seeks
Installer un serveur Seeks

Installer un serveur Seeks

0
0

Salut tout le monde,

Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment installer un serveur Seeks.

Mais avant tout, qu’est-ce que Seeks ?

[box_info]

Seeks est un moteur de recherche libre. Il se présente, entre autres, sous la forme d’un proxy web, qui intercepte les requêtes faites à d’autres moteurs de recherche, les soumet aux moteurs activés dans la configuration, recueille et recoupe les résultats pour les présenter à l’utilisateur.

Sa particularité réside dans le fait qu’il récupère les résultats localement et permet leur partage dans un réseau pair à pair. Cette fonctionnalité est toutefois partiellement implémentée.

Le coté méta-moteur est utilisable et permet de fédérer une communauté d’utilisateurs afin d’obtenir rapidement des résultats d’une part, et de permettre une collaboration entre utilisateurs d’autre part une fois la partie pair à pair mise en œuvre.

Source wikipedia

[/box_info]

Le but de ce tutoriel sera donc d’installer seeks ainsi que l’interface web pour le rendre disponible sans utilisation du proxy.

Pour réaliser ce tutoriel vous devez :

  • Avoir une machine sous Linux basée sur Debian. Je vous recommande le tuto ici pour installer debian serveur.
  • Avoir un minimum de connaissance en Linux (les commandes de base)
  • Un domaine lié à votre ip (facultatif mais préférable)
  • Aimer le terminal… 😉

 

[box_light]Comme à mon habitude, aucune capture de mon horrible terminal ne sera effectuée. Normalement, si vous suivez les étapes sur une machine propre, vous n’aurez aucun problème.

Sur un serveur ayant déjà un serveur web d’installé, il y a de fortes chances que  l’accès au moteur de recherche ne se fasse pas.[/box_light]

 

Nous allons commencer par la commande suivante, mais, avant passez en root, ici, nous allons mettre à jour la machine :

apt-get update && apt-get upgrade

Nous allons maintenant ajouter les dépôts de seeks au fichiers source seeks (ici les ligne sont adapté pour une debian 7) :

echo « deb http://archive.sileht.net/seeks wheezy main » >> /etc/apt/sources.list
echo « deb-src http://archive.sileht.net/seeks wheezy main » >> /etc/apt/sources.list

Changer les le mot en gras selon votre version par exemple pour ubuntu 13.10 saucy. Ici,  les lignes sont automatiquement ajoutées au fichier source liste.

On ajoute la clé du dépôt avec la commande suivante :

apt-key adv –recv-keys –keyserver keyserver.ubuntu.com EC0FC7E8

Puis faites un petit update pour mettre à jour la liste des dépôts.

apt-get update

Maintenant, on installe Seeks avec la commande suivante :

apt-get install seeks

On édite le fichier de configuration :

nano /etc/seeks/config

 

Voici les lignes à dé-commenter (elle peuvent déjà être dé-commentées et pas l’une en dessous de l’autre) :

logfile seeks.log
activated-plugin websearch
activated-plugin websearch-api-compat
activated-plugin blocker
activated-plugin img_websearch
activated-plugin uri-capture
activated-plugin query-capture
activated-plugin cf
activated-plugin udb-service
activated-plugin httpserv
activated-plugin readable
hostname seeks.exemple.org

Pensez bien à modifier le hostname avec votre domaine, ici on active les différents plugin utiles 😉

Maintenant on redémarre Seeks :

service seeks stop
service seeks start

Actuellement, le serveur fonctionne via le proxy.

Si vous voulez configurer le proxy sur votre navigateur, entrez les paramètre suivants :

IP de votre serveur

port 8250

Comme sur ma capture :

proxy

Maintenant, vous pouvez vous rendre ici : http://s.s/websearch-hp (l’adresse du moteur de recherche a l’aide du proxy Seeks), ou vous pouvez l’intégrer dans votre barre de recherche par défaut.

Bon, maintenant que le serveur Seeks est opérationnel rendons le disponible sans l’utilisation du proxy !

Pour cela nous allons utiliser la fonction Reverse proxy du serveur lighttpd qui est un  serveur web léger.

Pour cela, je vous laisse entrer les commandes suivantes qui installerons, activerons et modifierons le fichier de configuration du serveur.

 

apt-get install lighttpd
lighttpd-enable-mod mod_setenv
lighttpd-enable-mod proxy
echo ‘$HTTP[« host »] =~ « seeks.exemple.org$ » {
proxy.server  = ( «  » => (( « host » => « 127.0.0.1 », « port » => 8080 )))
setenv.add-request-header = (
« Seeks-Remote-Location » => « http://seeks.exemple.org » )
}’ >> /etc/lighttpd/lighttpd.conf
service lighttpd force-reload

Pensez à modifier l’adresse en gras comme fait dans le fichier de configuration de Seeks avant de la rentrer dans le terminal !

seeks

Voilà maintenant rentrez l’adresse du serveur, vous aurez un accès direct vous pouvez enlever le proxy de votre navigateur 😉

Bon l’avantage ou inconvénient du proxy est de traiter toutes vos requettes. Et donc analysera vos les différents sites que vous visitez. Alors que sans le proxy il ne prendra en compte que les recherche effectuer via la page web..

 

(0)

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *