Home Tests Test de l’imprimante 3D : Zortrax M200
Test de l’imprimante 3D : Zortrax M200

Test de l’imprimante 3D : Zortrax M200

2
0

Présentation de la Zortrax M200


 

Tout d’abord, nous remercions Machines-3D pour nous avoir fourni l’imprimante 3D Zortrax M200. De plus, nous avons pu obtenir pour vous une réduction de 2% sur toutes vos commandes chez www.machines-3d.com jusqu’au 24 décembre 2016 avec le code promo « Sky-future ».

Celle-ci a débuté comme un projet Kickstarter et a rassemblé en 2013, 179 471$.

Il s’agit d’une imprimante 3D PlugandPlay proposée en plusieurs kits différents. Le kit de base est à 1790€ HT. Elle utilise des filaments propriétaires de type ABS, PLA et Nylon. Avec une épaisseur minimum d’impression de 90 microns. Celle-ci peut imprimer des objets d’une taille maximum de 200x200x185 mm. Le tout est garanti 1 an.

Les spécifications:

  • Impression:
    • Technologie d’impression: dépôt de filament
    • Volume d’impression: 200 x 200 x 185 mm
    • Résolution avancée: 25-50 microns
    • Résolution standard: 90 à 400 microns
    • Diamètre du filament: 1,75mm
    • Diamètre de la buse: 0,4mm de diamètre
    • T° maximale de l’extrudeuse: 380°C
    • T° maximale de la plate-forme: 110°C
  • Dimensions physiques:
    • Sans bobine: 345 x 360 x 430 mm
    • Avec bobine: 345 x 430 x 430 mm
    • Boîte d’expédition: 460 x 470 x 570 mm
    • Poid: 13 Kg
    • Poid de l’expédition: 20 Kg
  • Logiciel:
    • Pack logiciel: Z-suite
    • Les types de fichiers: .stl  .obj  .dxf
  • Consommation Eléctrique:
    • Entrée AC: 110/240V
    • Alimentation: 24V DC
    • Consommation d’énergie: 190W
    • Connectivité: Carte SD (incluse)

 


Déballage


 

La première chose que vous remarquerez lorsque vous soulevez l’imprimante hors de la boîte, c’est sa bonne conception ainsi que la qualité des matériaux utilisés à sa conception. Elle est constituée d’un cadre noir en métal très robuste et compact.

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

Comme vous pouvez le voir le mécanisme est de très bonne qualité.

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

Zortrax a même prévu à l’arrière de l’imprimante un support imprimé pour placer les bobines de filaments.

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

Voici un aperçu de l’extrudeur.

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

Dans la boite nous retrouvons également un kit d’outils comprenant:

  • 1 spatule
  • 1 pince coupante
  • 2 débouches buse
  • 1 paire de gants anti-brûlures
  • 1 cutter de précision
  • 1 tube de graisse PTFE
  • 1 lecteur USB de carte SD
  • 1 scalpel
  • 1 pince de précision
  • 1 paire de lunettes de protection
  • 1 kit de clés allen
  • 1 clé hexagonale
  • 3 serres cables imprimés pour la nappe Zortrax
  • 1 support à filament imprimé pour Zortrax

 

Kit_Outils_Zotrax_M200

 

Le seul point négatif sur l’ensemble de la machine concerne les connectiques reliant l’électronique au plateau chauffant. Comme vous pouvez le voir, il s’agit d’une connectique vraiment minuscule et très fragile. Je pense que retirer le plateau après chaque impression est fortement à déconseiller, pour ne pas user trop rapidement les connecteurs et câbles.

 

Test_Zortrax_M200

 

Il existe une solution imprimable pour protéger votre connecteur. Celle-ci est disponible en téléchargement sur Thingiverse.

 


Installation et première utilisation


 

Une fois que vous aurez déballé la machine, tout ce que vous aurez à faire, c’est de suivre les quelques étapes indispensables à la réalisation de votre première impression. Machines-3D propose dans chacune de ces imprimantes un manuel réalisé par leurs soin.

Suivez la procédure d’installation guidée, qui comprend l’installation du plateau chauffant , celui-ci est couplé a la plaque perforée, permettant à vos impressions de tenir sans problème sur le plateau. Ceci est très simple grâce aux différents points aimantés se trouvant sur le plateau.

Ensuite, nous devons installer le support imprimé pour les bobines, à l’arrière de l’imprimante. Il faudra également insérer le tube TPFE au niveau de l’extrudeur ainsi que la fiche qui alimente la tête d’impression.

La dernière étape consiste à lancer la calibration de la machine. Ceci se fait semi-automatiquement, sur le plateau se trouvent 5 carrés gris qui servent de zones de calibrage. Lorsque vous lancez le mode « Platforme auto calibration », la machine démarre le processus et approche la tête d’impression contre le plateau chauffant. S’il est beaucoup trop proche ou trop éloigné, l’imprimante vous demande alors de visser ou dévisser une des vis présentes sous le plateau, ensuite elle redémarre son calibrage et passe de carré en carré. Cette procédure se déroule en moins de 10 minutes.

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

L’installation complète de votre imprimante ne prendra que 15 minutes. Après cela, la première impression peut-être lancée. Il n’est pas nécessaire de surveiller le lancement de l’impression.

 


Utilisation de Z-Suite


 

Zortrax nous fournit son propre logiciel de slicing ainsi que ses propres filaments. Dans cette partie je vais vous faire découvrir l’ensemble de Z-suite.

Voici l’écran de démarrage.

 

Test_Zortrax_M200

 

Une fois que vous aurez importé votre modèle, vous pourrez :

  • Modifier sa position sur le plateau
  • Modifier la position de votre caméra par rapport à l’objet
  • Faire une rotation en X, Y et Z
  • Élargir l’objet

 

Test_Zortrax_M200

 

Mais il est également possible de couper un objet en plusieurs parties sur l’axe X, Y et Z.

 

Test_Zortrax_M200

 

Maintenant vous êtes près à entrer les paramètres d’impression. De base, Z-suite comprend l’ensemble des fonctionnalités suivantes:

  • Choisir le profile d’impression (Bobine utilisé). Il est possible avec les paramètres de base de la Zortrax d’utiliser d’autres filaments que les propriétaires de la marque
  • L’épaisseur des couches (Max 0.09mm)
  • La vitesse d’impression
  • Le Pourcentage de remplissage de votre objet
  • L’angle du support (Pour les objets ayant de fins bords en contact avec le plateau, il est conseillé d’augmenter fortement l’amplitude de l’angle pour avoir la meilleure impression possible et pour pas que l’objet ne se détache pendant son impression
  • La vitesse du ventilateur est également réglable

 

Test_Zortrax_M200

 

Le logiciel propose également des options avancées comprenant quelques petites fonctionnalités supplémentaires :

  • Nombre de couche à la surface et au niveau de la base
  • Deux options de remplissage supplémentaires
  • … (voir ci-dessous)

 

Test_Zortrax_M200

 

Z-Suite fournit les options de base, mais je trouve que d’autres options auraient pus être intégrées telles que l’apport de support manuellement, le réglage de la température manuellement même si l’entreprise favorise l’utilisation de ses filaments propriétaires.

 


Test de l’impression


 

Avant de commencer l’impression, il faut calibrer le plateau. Une procédure qui vous prendra 10min et qui est principalement automatisée. Après ça, il suffit de mettre votre carte SD et de lancer l’impression. Tout le procédé par la suite est entièrement automatisé. Une fois l’impression lancée, il n’y a plus besoin de suivre l’avancement. Il s’agit vraiment d’une machine entièrement PlugAndPlay.

Voici le masque Zortrax réalisé entièrement à base du filament : Z-Hips de Zortrax.

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

Et voici un aperçu du filament SOVB3D qui fonctionne également sur la Zortrax. La version complète imprimée en SOVB3d sera disponible dans notre futur test sur le filament.

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

La Zortrax est une des rares imprimantes à ce prix là a pouvoir réaliser des effets cuir sur ses impressions:

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

Voici d’autres impressions que nous avons pus réaliser sur la Zortrax.

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

Test_Zortrax_M200_Machines-3D

 

 

 

 

 

 


Conclusion


 

 

(2)

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *