Home Tests Test Voitures Tesla Model S P100D: 5 choses que nous aimons (beaucoup) et 3 qu’on aime moins.
Tesla Model S P100D: 5 choses que nous aimons (beaucoup) et 3 qu’on aime moins.

Tesla Model S P100D: 5 choses que nous aimons (beaucoup) et 3 qu’on aime moins.

70
0

Ce qu’on aime beaucoup !

  1. Le mode Ludicrous

Pour débloquer le potentiel complet de la Tesla Model S P100D, il faut mettre la voiture en Ludicrous mode qui fait référence au film « Space Balls« , dans lequel la fusée à 4 modes : Light Speed, Ridiculous Speed, Ludicrous Speed et Plaid.

C’est une fonction qui, après un préchauffage de plus ou moins 30 minutes de la batterie, permet au conducteur de disposer de la puissance maximale lors de l’accélération. Cette fonction est ce qui permet à la Tesla d’être actuellement la voiture avec l’accélération la plus rapide sur le marché et ainsi atteindre les 100 km/h en seulement 2,4 secondes.

Tesla Ludicrous

2. Autopilot

Tesla Autopilot

Tesla étant leader du marché à ce niveau-là, la Tesla Model S, tout comme la X et la modèle 3, offre de série tout l’équipement nécessaire afin de pouvoir activer l’option Autopilot. Ainsi, il n’est pas nécessaire de l’activer dès l’achat du véhicule, l’option peut très bien être achetée par la suite et activée à l’aide d’une simple mise à jour, sans l’intervention de Tesla.

Actuellement, il est possible de rouler principalement sur l’autoroute avec un système qui détecte automatiquement les véhicules autour de vous et anticipe le comportement à avoir par rapport à ceux-ci. Cela permet de rouler en partie tout seul mais également d’automatiser le dépassement des autres véhicules. La voiture vous indique après plus ou moins 30 secondes qu’il faut tenir le volant sans quoi, la voiture commence à bipper. Si vous ne posez toujours pas les mains sur le volant après un certain laps de temps, la voiture active automatiquement les warnings et le véhicule ralentit jusqu’à l’arrêt total.

De prochaines mises à jour permettront de rouler d’un point A vers un point B de façon entièrement automatisée. Il ne sera dès lors plus nécessaire d’intervenir lors du trajet.

3. Superchargers

Tesla Superchargers

Ce qui constitue la grande force de Tesla, ce sont leurs propres parcs de Superchargers à travers le monde. Le grand problème de la concurrence c’est qu’actuellement pour recharger une voiture électrique il faut trouver une borne de recharge, espérer que celle-ci soit disponible et fonctionnelle, avoir le bon abonnement en fonction du fournisseur de la borne, etc.

C’est là que Tesla fait toute la différence. Le GPS est équipé d’un algorithme qui permet de calculer, selon la destination de votre choix, le meilleur itinéraire tout en passant par les Superchargers. La durée de recharge est affichée afin d’atteindre la destination suivante. Le GPS calcule une durée de conduite d’environ 2h30-3h avant de vous faire recharger à un endroit pour une durée de 45 minutes maximum.

4. Mises à jours OTA de la voiture

La Model S était le premier véhicule sur le marché à disposer des mises à jour automatiques. Cela fonctionne de la même manière que votre smartphone ou ordinateur. La Model S télécharge de nouvelles mises à jour à l’aide de l’abonnement 4G qui est compris dans le véhicule, ceci permet alors de corriger des bugs, d’améliorer l’autonomie ou encore d’ajouter de nouvelles fonctionnalités.

5. La clé

Quand on a une voiture de geek, ça fait plaisir d’avoir une clé qui n’est pas comme les autres ! Ici, vous pouvez constater que la clé est pourvue des mêmes formes que le modèle grandeur nature, ceci vous permet, sans avoir les boutons visibles d’ouvrir le coffre arrière et avant, de verrouiller/déverrouiller la voiture, etc, en appuyant simplement sur les parties correspondantes de la voiture miniature.

La fonction la plus intéressante est l’activation de Summon, permettant de sortir ou d’entrer automatiquement d’un emplacement de parking sans être dans le véhicule, également disponible directement depuis l’application smartphone.

Ce qu’on aime moins

1.Le GPS

Actuellement sur tous les modèles que nous avons pu tester, ce que nous avions le moins aimé, c’est le GPS qui est installé sur la tablette de 17″. En effet, celui-ci n’est, jusqu’à aujourd’hui, pas clair du tout ! En particulier lorsque l’on se rapproche d’une sortie d’autoroute, la voiture nous indique en dernière minute quelle sortie prendre. Quand il y a beaucoup de circulation, on a tendance à parfois manquer la sortie.

Nous avons toutefois eu des échos qui annonçaient une amélioration considérable dans une prochaine mise à jour.

2. Pas d’avertissement d’angle mort sur les rétroviseurs

Serte, nous avons biens un détecteur d’angle mort. Mais celui-ci est représenté directement sur le tableau de bord et non sur les rétroviseurs.

3.Manque une vue 360° lorsqu’on se gare

Dans la plupart des véhicules premium, il est possible d’avoir une vue à 360° du véhicule lorsque l’on se gare. Malgré la fonction très avancée des détecteurs de recul qui affichent précisément en CM la distance avec l’obstacle arrière, nous ne retrouvons aucune aide pour les côtés de la voiture. Celle-ci est déjà plus grande que la moyenne et on se retrouve avec des côtés sur lesquels nous n’avons malheureusement aucun aperçu.

Exemple sur un véhicule concurrent.

Cette fonction pourrait être amenée dans une prochaine mise à jours, car le véhicule dispose de toutes les caméras nécessaires.

Article réalisé avec Nicolas Hotton

(70)

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *