Home Autres Xpenology: le NAS Synology DIY
Xpenology: le NAS Synology DIY

Xpenology: le NAS Synology DIY

0

Xpenology est un chargeur d’amorçage (bootloader en anglais) permettatnt de faire fonctionner le DSM (pour Disk Station Manager) de Synology sur du matériel informatique x86 quelconque.

DSM, qu’est-ce-que c’est ?

Le cœur de l’appareil est son système d’exploitation Synology DSM (Disk Station Manager), qui est utilisé dans tous les appareils produits par Synology. Il s’agit d’un noyau Linux bien optimisé. Il présente de nombreux packages Open Source que vous pouvez utiliser gratuitement!

DSM est apprécié par beaucoup, mais malheureusement, Synology n’a pas publié de version pour PC. Le système d’exploitation n’est pas compatible avec le matériel de bureau ou les serveurs qui ne sont pas produits par Synology.

Le projet Xpenology vise donc à rendre le DSM de Synology avec les plateforme matérielles n’étant pas du matériel Synology. L’équipe XPEnology utilise principalement la version de DSM du Synology “DS3615xs” qui est l’un des seuls NAS Synology à l’heure actuelle à utiliser un processeur X86.

Passons maintenant aux choses sérieuses

Remarque:

Le tutoriel que je propose consiste à installer la version 6.0.2 de DSM sur une configuration x86 sur laquelle vous aurez formaté tout les disques au préalable. L’avantage de la version 6.0 étant quelle supporte aussi bien les processeur AMD que INTEL. N’étant pas le cas pour les version ultérieur de DSM pour lesquelles les processeurs AMD sont très mal supportés.

Pour ma part ma configuration pour ce NAS DIY est la suivante:

  • Une carte Mère Gigabyte 970
  • Un processeur AMD FX4300
  • Deux barettes de RAM Corsair DDR3 de 4 Go chacunes
  • Une alimentation Corsair 350W
  • Quatres disques durs Western Digital de 4To chacun
  • Un SSD de 120Go utilisé en cache car j’ai configuré mon NAS en RAID 5
  • Une carte graphique Nvidia GT730 (juste utilisée pour l’installation du NAS, d’aucune utilité par la suite)
  • Enfin une clé USB Integral de 32Go USB 3.0 pour y faire tourner le lanceur d’amorçage ainsi que DSM.

Liste des logiciels requis pour ce tutoriel:

Etapes du tutoriel:

  • Vérifiez votre VID / PID de clé USB. Notez les informations quelque part car nous en aurons besoin plus tard.
  • Décompressez le chargeur que vous avez téléchargé précédemment ( Jun’s official v1.01 ). Vous allez vous retrouver avec un dossier contenant plusieurs fichiers. Puisque nous faisons une installation « bare-metal », vous n’avez besoin que du fichier image « synoboot.img ».
  • Lancez maintenant OSFMount. Sélectionnez Monter nouveau, puis sélectionnez le fichier image (c’est-à-dire synoboot.img) à ouvrir. Maintenant, sélectionnez la partition 0 (celle qui fait 30 Mo). Cliquez sur OK. Au bas de la fenêtre, décochez la case « Lecteur en lecture seule ». Cliquez sur OK. La partition EFI du fichier image doit maintenant être montée dans l’explorateur de fichiers.
  • À ce stade, vous pouvez accéder au répertoire / image / DS3615xs et remplacer le disque mémoire extra.lzma par celui fourni ci-dessus. Lorsque vous avez terminé, revenez au répertoire racine et accédez au répertoire / grub, puis modifiez le fichier grub.cfg à l’aide de Notepad++. Vous trouverez ci-dessous ce que vous verrez dans le fichier.

Exemple du contenu du fichier grub.cfg

  • Il vous faut maintenant modifier les champs suivants:
  1. Remplacez vid = 0x090C par vid = 0x [votre vid de lecteur USB]
  2. Remplacez pid = 0x1000 par pid = 0x [votre pid de lecteur usb]
  3. Changez sn = C7LWN09761 en sn = générez votre sn ici avec le modèle DS3615xs
  4. Modifiez mac1 = 0011322CA785 en mac1 = [votre adresse MAC NIC]. Vous pouvez également ajouter set mac2 = [votre adresse MAC NIC N ° 2] et ainsi de suite jusqu’à mac4 si vous avez plusieurs NIC. Toutefois, ce n’est pas nécessaire.

Facultatif: modifiez set timeout = ‘1’ pour définir timeout = ‘4’ – Cela vous laissera plus de temps pour effectuer une sélection dans le menu de démarrage Grub lorsqu’il apparaît.

  • Une fois que vous avez terminé de modifier le fichier grub.cfg, enregistrez-le et fermez votre éditeur de texte. Maintenant, dans OSFMount, cliquez sur Dismount all & Exit.

Vous êtes maintenant prêt à graver l’image sur votre clé USB.

  • Maintenant, utilisez Win32 Disk Imager pour graver le fichier image sur le lecteur USB. Cela rendra également la clé USB amorçable.
  • Éjectez et débranchez le lecteur USB de votre poste de travail. Branchez-le sur votre NAS (évitez les ports USB 3.0. Utilisez le port USB 2.0 s’il est disponible). Démarrez votre NAS et, avant de commencer, accédez à votre BIOS pour que votre clé USB devienne le premier lecteur de démarrage, dans le cas contraire. Le chargeur peut démarrer dans le BIOS UEFI ou existant, vous avez donc le choix qui vous convient le mieux. Assurez-vous également que vos disques durs démarrent en mode AHCI et non en IDE, sinon cela ne fonctionnera pas. Enfin, si cette option est désactivée, activez également le port série dans le BIOS. Certains BIOS n’ont pas cette option, ne vous en faites donc pas si vous ne la trouvez pas. Enregistrez les modifications dans le BIOS et redémarrez le NAS.
  • Une fois redémarré, si vous avez un moniteur connecté à votre NAS, vous verrez le menu de démarrage Grub suivant:
  • Si vous utilisez une machine Intel, vous pouvez simplement le laisser et le chargeur se lancera automatiquement. Toutefois, si vous utilisez une machine AMD, vous devez sélectionner la 4ème ligne, puis appuyer sur la touche entrée. CONSEILS: avant même que le menu d’amorçage Grub ne s’affiche, appuyez sur la touche Haut / Bas. Cela arrêtera le compte à rebours et vous permettra de sélectionner la ligne souhaitée. Vous ne verrez plus autre chose que ce qui suit après avoir appuyé sur Entrée:

Remarque : Si vous avez démarré le lecteur USB en mode EFI, le même texte s’affichera sans les 3 dernières lignes, mais ce n’est pas grave.

  • Retournez maintenant sur votre poste de travail et lancez Synology Assitant ou rendez-vous sur http://find.synology.com. En une minute environ, vous devriez normalement être en mesure de voir votre NAS sur le réseau local (cela m’a pris 55 secondes pour un test que j’ai fait sur une machine virtuelle). Il suffit de suivre les instructions et de choisir « Installer » si vous souhaitez effectuer une nouvelle installation ou « Migration » si vous venez de DMS 5.2 et souhaitez mettre à jour tout en conservant vos données. Il vous sera demandé de fournir le fichier .PAT que vous avez téléchargé précédemment (DSM_DS3615xs_8451.pat).
  • Une fois la migration terminée, vous devrez probablement mettre à jour certains de vos packages. Vous pouvez ensuite poursuivre et mettre à jour DSM 6.0 jusqu’à la mise à jour 11 de DSM 6.0.2-8451. Il est possible que vous deviez soit procéder à un redémarrage brutal, soit à une nouvelle image de votre lecteur USB. NE MISE À JOUR PAS DE DSM DANS LES VERSIONS 6.0.3, 6.1, 6.1.x, 6.2, avec le chargeur v1.01. Assurez-vous de désactiver les mises à jour automatiques dans DSM.

Le tutoriel est maintenant terminé!

Laurent Chevalier Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours été fasciné par le fonctionnement des appareils en tout genre. Ayant la chance d'avoir un père extrêmement bon bricoleur et touche à tout, j'ai été baigné dès la tendre enfance dans les bricolages de mon paternel. Déjà à la maternelle où je réparais la perforatrice de mon institutrice. Ensuite je démontais mes jouets afin de comprendre leur fonctionnement. Toujours fasciné par la technique et les sciences, je me suis orienté vers des études secondaires scientifiques. J'ai ensuite continué dans ma lignée par un bachelier en électronique appliquée qui m'a apporté énormément de compétences dans le domaine grâce à des professeurs partageant une même passion. N'ayant pas encore assez exploré ce domaine à mon goût, je décide de continuer l'aventure par un Master en sciences de l'ingénieur industriel en finalité électronique.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *