Home Autres Profils Simplify 3D Creality CR10
Profils Simplify 3D Creality CR10

Profils Simplify 3D Creality CR10

0

Simplify 3D est reconnu pour étant l’un des meilleurs slicer dans le monde de l’impression 3D FDM. Il propose de nombreuses fonctionnalités avancées. Pour plus d’informations à ce sujet, référez-vous au lien suivant: https://www.simplify3d.com/

Aujourd’hui, nous nous intéressons aux profils d’impression pour l’imprimante 3D Creality CR10.

L’imprimante Creality CR10 permet d’imprimer un grand nombre de plastique différents tels que le PLA, l’ABS, l’ASA, le PETG ou encore le TPU.

PLA

Nous vous proposons plusieurs profils pour le PLA.

Premièrement, un profil général pour les impressions ne possédant pas de très fin détails (profil avec plus de rétraction de filament).

https://1drv.ms/u/s!AhCrfaKle70dhbtIbhS6xyP3Rwa1GQ?e=g9Ie17

Deuxièmement, un profil permettant d’imprimer des détails très fins (profil avec peu de rétraction de filament).

https://1drv.ms/u/s!AhCrfaKle70dhbtCCXnQNKUvPtO77Q?e=4btQO3

PLA+

Le PLA+ de ICE Filament est un plastique plus résistant aux contraintes mécaniques et aux hautes températures, en effet il peut être utilisé sans aucun problème jusqu’à environ 100°C.

De plus il peut subir un post traitement qui le rend encore plus solide. Ce processus consiste à placer la pièce dans un four à une température d’environ 80°C à 90°C pendant plusieurs heures. Ce traitement à pour effet de reserrer les couches entre elles et de les réaligner. Cela améliore donc la résistance mécanique des pièces imprimées.

Ce polymère allie donc les avantages de facilité d’impression du PLA tout en ayant les propriétés mécaniques de l’ABS.

Vis imprimée en PLA+ de ICE Filament

https://1drv.ms/u/s!AhCrfaKle70dhbtHf0qEYyrKFMtOtg?e=DweSB3

PETG

Le PETG est un polymère qui possèdes des propriétés intéressantes. En effet, il est résiste mieux à la température que le PLA, il résiste aux solvants, produits chimiques et huiles.

Il présente également des propriétés mécaniques assez intéressantes puisqu’il est assez rigide tout étant plus résistant aux impacte et à la flexion que le PLA. De plus il est assez simple à imprimer puisqu’il présente une bonne adhérence au plateau et un faible gauchissement.

Il peut également être utilisé dans le milieu alimentaire mais nécessite une impression dans un milieu stérile afin d’éviter la prolifération des bactéries dans l’objet que l’on imprime.

Chose intérressante également est le fait que ce plastique existe également en version translucide ce qui lui confère le plus bel effet.

Il est a noter que le PETG nécessite un plateau d’impression chauffant devant être amené à 80°C pour des impression fiables sans problèmes d’accroche et la buse d’impression doit être chauffée à environ 245°C.

https://1drv.ms/u/s!AhCrfaKle70dhbtEcsa7jL1E_Au01g?e=iUI0Y6

TPU

Le TPU est un polymère flexible. Il existe des filaments TPU avec différents degrés de flexibilités. Sa flexibilité est à la fois un atout et un défaut. En effet c’est l’un des seuls polymère flexible imprimable à l’aide d’une imprimante FDM. Cependant, il faut que le profil de l’imprimante soit bien réglé afin de ne pas avoir de problème lors de l’impression, tel qu’un décollement du modèle lors de l’impression.

Le TPU présente également une bonne résitance aux températures élevées. Il peut être utilisé jusqu’à des température de 100°C sans avoir de problème de déformation.

Moule pour savon imprimé en TPU98A

https://1drv.ms/u/s!AhCrfaKle70dhbtDA__Z0pDOW7EzvQ?e=BteBGz

ICE Flex

Le filament ICE Flex est comparable au TPU. Il possède cependant des propriétés supplémentaire comme une résistance aux UV accrue, une très grande flexibilité ainsi q’une résistance aux solvant, acides et huiles.

https://1drv.ms/u/s!AhCrfaKle70dhbtFUz4LdmLh4kxozQ?e=gwjuFV

ABS-X

L’ABS est l’un des tous premier plastique qui ont été disponible pour l’impression 3D. Il ne nécessite pas de refroidissement et est assez solide aux impacts. Cependant il nécessite d’être imprimé dans un endroit ventilé car son impression dégage des émanations toxiques. Il est trés utilisé dans le domaine de l’injection plastique.

Cependant, contrairement à l’ABS classique, l’ABS-X il présente un gauchissement assez faible et une bonne adhésion inter-couches ce facilite son impression.

Il faut noter que l’ABS nécessite un plateau d’impression chauffant pour être imprimé (qui doit être porté à une température minimale de 80°C)

L’ABS peut subir un post traitement afin de le rendre lisse et brillant. Ce post traitement consiste à soumettre le modèle imprimé en ABS à des vapeur d’acétone qui vont avoir pour affet de faire fondre la première couche extérieur d’impression. On ne voit donc plus les couches d’impression, cependant cela peu impacter la précision dimensionnelle du modèle!

Attention à la contraction des modèles imprimés. En effet, lorsque la pièce est imprimée, veillez à ne pas attendre que le plateau soit totalement froid pour retirer l’impression, surtout si vous imprimez sur un plateau de verre. Dans quel cas, un morceau de verre risque de vernir avec la pièce que vous avez imprimé lorsque vous l’enlèverez du plateau 🙁

https://1drv.ms/u/s!AhCrfaKle70dhbtJQPAR2c-L4GkD0w?e=8LOLo3

ASA-X

L’ASA est un polymère très semblable à l’ABS. En effet, il s’imprime dans les même conditions et présente les mêmes propiétés mécaniques.

Cependant, ce polymère présente une meilleur réisistance aux UV que l’ABS, ce qui est donc idéal pour des utilisation en extérieur ou bien pour des pièces d’habitacle de véhicule.

Il faut cependant faire très attention à la contraction des modèles imprimés. Tout comme pour l’ABS-X, veillez à ne pas attendre que le plateau soit totalement froid pour retirer l’impression, surtout si vous imprimez sur un plateau de verre. Dans quel cas, un morceau de verre risque de vernir avec la pièce que vous avez imprimé lorsque vous l’enlèverez du plateau, je parle d’expérience 🙁

https://1drv.ms/u/s!AhCrfaKle70dhbtG9hHF83RFmb-aOg?e=ChlXpb

Laurent Chevalier Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours été fasciné par le fonctionnement des appareils en tout genre. Ayant la chance d'avoir un père extrêmement bon bricoleur et touche à tout, j'ai été baigné dès la tendre enfance dans les bricolages de mon paternel. Déjà à la maternelle où je réparais la perforatrice de mon institutrice. Ensuite je démontais mes jouets afin de comprendre leur fonctionnement. Toujours fasciné par la technique et les sciences, je me suis orienté vers des études secondaires scientifiques. J'ai ensuite continué dans ma lignée par un bachelier en électronique appliquée qui m'a apporté énormément de compétences dans le domaine grâce à des professeurs partageant une même passion. N'ayant pas encore assez exploré ce domaine à mon goût, je décide de continuer l'aventure par un Master en sciences de l'ingénieur industriel en finalité électronique.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *