Home Tests Test Voitures Test de la Polestar 2
Test de la Polestar 2

Test de la Polestar 2

0

Fiche Technique

La Polestar 2 reprend la plateforme CMA (Compact Modular Architecture) du XC40, raison pour laquelle c’est une berline légèrement surélevée. Elle possède 2 moteurs électriques (1 par essieu) qui développent chacun 150 Kw soit une puissance totale de 408 ch.
0 à 100 : 4.7s
V max : 205 km/h (limitée)
Couple : 660Nm
Dimensions (L x l x h) : 4,61m x 1,80m x 1,47m
Poids : 2,1 t
Batterie : 78 Kwh

Look

Avant tout, grand coup de chapeau à Polestar qui, pour son premier modèle, n’a pas fait le choix facile et évident de suivre les autres en proposant une berline plutôt qu’un SUV, avec en ligne de mire une certaine Tesla Model 3.
Autrefois la branche sportive de Volvo, Polestar se veut indépendant du constructeur, mais les similitudes en termes de design sont évidentes, avec un coup de crayon réussi et une voiture agréable à regarder.

On retrouve les phares en marteau de Thor, légèrement retravaillés, et une forme générale de la voiture plutôt carrée. C’est à l’arrière que cette Polestar 2 trouve son identité avec une signature lumineuse traversant le hayon de part en part. Le tout monté sur des jantes de 20″ qui amène du dynamisme à l’ensemble chic et épuré. On adore également les rétroviseurs extérieur et intérieur sans encadrement qui viennent ajouter une touche de finesse et d’élégance. Un look très réussi !

Conduite

Au volant, cette Polestar 2 est séduisante de sérénité et de confort. Le fait qu’elle reprenne la plateforme CMA de Volvo la rend unique en son genre car elle est plus élevée que n’importe quelle autre berline (sans l’être autant qu’un SUV), ce qui est très agréable au quotidien !
Aussi séduisante et sereine soit-elle, elle n’a pas laissé la performance de côté, avec un 0 à 100 km/h abattu en 4,7s, les accélérations sont redoutables, et son centre de gravité très bas la rend suffisamment précise dans les virages. Vous avez également la possibilité de choisir parmi 3 niveaux de rigidité dans la direction, de très rigide à très souple, en passant par la position normale qu’on utilise au quotidien.
Pour ce qui est de la récupération d’énergie au freinage, là aussi on a le choix ! Standard (décélération importante), faible ou désactivé, nous recommandons le mode faible, qui ralenti l’auto de manière beaucoup plus naturelle qu’en mode standard.

Globalement, nous avons affaire à un véhicule à plusieurs visages, très équilibré et très sûr. La répartition des masses est optimale, tout comme les performances et la tenue de route, qui est bien aidée par les excellents amortisseurs öhlins.

Vie à bord / Confort

Dans l’habitacle, mis à part la forme des sièges, le volant et quelques boutons communs aux modèles Volvo, le système multimédia avec l’écran centrale et le tableau de bord entièrement numérique propose une interface différente, plus épurée et plus intuitive.

Côté finition, l’ensemble est soigné et cossu avec des prestations dignes d’un constructeur premium. On adore le design du sélecteur, dans un pur style scandinave. L’intérieur de cette Polestar est aussi entièrement vegan, aucun matériau n’est d’origine animale, un vrai plus ! (Notons qu’il est tout de même possible d’avoir du cuir nappa, en option à 4500 €). D’un aspect plus visuel, le gabarit imposant de la console centrale donne du caractère et ajoute un certain cachet à l’habitacle de cette Polestar, sans conséquence sur l’ergonomie.

Equipements

Commençons par l’évident, notre Polestar 2 est équipée de tous les systèmes d’aide à la conduite et de sécurité active auxquels on s’attend avec un véhicule de cette gamme, comme un régulateur de vitesse adaptatif, une caméra 360°, un toit panoramique, des sièges AV et AR chauffants, des rétroviseurs extérieurs qui s’inclinent lors des manœuvres en marche arrière, etc.
Pour notre part, nous avons très apprécié les phares pixel LED adaptatifs, qui offrent un éclairage très performant et très homogène, sous éblouir les autres usagers.
En outre, notre modèle d’essai est équipé du pack performance à 6000 € (jantes 20″, pneus spécifiques, freins Brembo, amortisseurs öhlins) qui ajoute du caractère à cette Polestar 2.

Le Google Android Automotive est LE gros point fort technologique ! A l’instar du système « Hey Mercedes » de la marque éponyme, l’android automotive est l’un des meilleurs assistants embarqué du marché. Il permet évidemment de commander le GPS (Google Maps) ou la climatisation par la voix, mais également de commander n’importe quel appareil connecté à Google. Si votre domicile est équipé d’un Google Home, vous pouvez très facilement diffuser à message vocal à vos proches resté à la maison au travers de ce dernier.

Autonomie / Temps de recharge

La consommation électrique de la Polestar 2 est donnée à 19,3 Kwh/100 km, pour une autonomie annoncée à 470 Km en conditions mixtes et 560 km en utilisation urbaine. Qu’en est-il réellement ?

Pour notre part, nous avons enregistré un consommation moyenne de 23 Kwh/100 km, avec une autonomie réelle qui oscille entre 350 km et 400 km tout au plus. Autonomie ramenée à 300 km si vous ne faites que de l’autoroute. Notons que nous avons testé le véhicule en conditions normales de circulation, sans se priver des équipements comme la climatisation.

Côté recharge, sur une prise de courant alternatif de 11 Kw, il faut 8h pour recharger entièrement la batterie, là où 80% d’énergie sont récupérés en 40 min avec un courant continu de 150 Kw, que l’on trouve sur les bornes de recharge rapide.

Tarifs

Notre modèle d’essai est facturé 67 900 € et inclut le pack performance (6000 €), l’attelage déployable électriquement (1100 €) et la peinture métallisée (1000 €). Chère de prime abord, elle devient tout de suite mieux placée si l’on souhaite acquérir un véhicule thermique aux performances et prestations équivalentes. Pour ce qui est de la concurrence électrique, une Tesla Model 3 Performance est affichée, à équipements, performances et autonomie similaires, 61 180 €.

Conclusion

Le blian de notre essai de cette Polestar 2 est très positif, le véhicule offre d’excellentes performances dynamiques, une tenue de route très sûre, un confort et une insonorisation de haut niveau, un fantastique assisant embarqué (Google Android Automotive) et un habitacle aussi cossu que de bonne facture. La marque à l’étoile polaire fait donc une très belle entrée sur le marché des constructeurs automobiles, avec une identité et un savoir-faire prometteurs.

Photos

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *