Home Tests Test Voitures Test du VW ID4, le Tiguan de demain ?
Test du VW ID4, le Tiguan de demain ?

Test du VW ID4, le Tiguan de demain ?

0

ID4

Après l’inauguration de sa gamme 100% électrique en septembre 2020 avec la compacte ID3, Volkswagen ajoute un nouveau modèle à son catalogue et devient précurseur sur le marché des SUV généralistes en proposant une solution 100% électrique aux familles.

Fiche technique

Dimensions (L x l x h) : 4.58 m x 1,85 m x 1,63 m)
Empattement : 2.77 m (idem ID3)
Volume de coffre : 543 l
10.2 m rayon de braquage
Puissance 204 ch
2124 kg
0 à 100 = 8.5s
Recharge DC Max 125 Kw (80% en 30 min)

Look

Exit les formes musclées et plus carrées du Tiguan, ici le design est fluide et élégant ! Dans le même esprit que l’ID3, cet ID4 est agréable à regarder et adopte un design qui ne fait pas forcément penser à un véhicule 100% électrique avec un look entre SUV, break surélevé et monospace. Enfin, notons que, contrairement à l’ID3, le hayon n’est pas systématiquement noir, de même que la bande noire du capot à la base du pare-brise disparaît.

Conduite

Comme sur l’ID.3 que nous avions testée, l‘ID.4 partage la même architecture, càd une propulsion avec le moteur sur essieu arrière. Les roues braquent très bien (un tour de volant supplémentaire par rapport à un véhicule lambda), et comme dans tout véhicule électrique, la position et le poids de la batterie confèrent un centre de gravité très bas, donc de bonnes sensations en conduite plus dynamique.

La tenue de route et l’agrément de conduite sont bien aidés par une suspension pilotée qui s’adapte suivant le mode de conduite sélectionné. Toutefois, la différence de poids avec l’ID3 se fait ressentir dans les virages en conduite dynamique, cette dernière se comporte mieux, mais l’ID.4 se veut surtout familial et pas sportif, ce qui n’est donc pas vraiment un point faible.

Confort / Vie à bord

Une vraie familiale ! Avec des places avant et arrière très accueillantes, cet ID.4 offre un large à espace à ses occupants, même pour les gabarits les plus imposants, bien aidés par la grande ouverture des portières arrière. Pour les vacances, le coffre généreux de 543 l rempliera parfaitement sa mission et propose même une trappe à skis si besoin. On note également des connectiques USB C de dernière génération disponibles à l’avant comme à l’arrière.
A bord de ce VW ID.4, on apprécie forcément le silence et la zénitude de l’électrique mais le véhicule est également très bien insonorisé, les seuls légers bruits d’air, à vitesse soutenue, sont causés par la taille XXL des rétroviseurs extérieurs.

Côté finitions, même constat que sur l’ID.3 testée précédemment, une bonne qualité d’assemblage mais des plastiques durs un peu trop présents, notamment sur le tableau de bord et la console centrale. La sellerie offre un maintient correct et joue la carte écologique avec ce revêtement microfibre issu de bouteilles en plastiques recyclées. Un bel argument pour les plus écolos d’entre nous !

Equipements

Même si notre modèle d’essai est la version d’entrée de gamme 1st Edition, il n’a pas à rougir face à ses concurrents. De nombreux équipements sont disponibles de série tels que les sièges avant et le volant chauffant, une très confortable intégration smartphone SANS FIL, l’application mobile We Connect ID permettant de suivre en direct et de programmer la recharge, de localiser le véhicule, ou encore de préchauffer ou rafraîchir l’habitacle à distance et ce, que le véhicule soit en charge ou non. (Air Care photo légende)

Toujours point de vue sécurité, le Volkswagen ID.4 affiche 5 étoiles au crash test Euro NCAP (organisme européen, indépendant des constructeurs, qui évalue le niveau de sécurité des véhicules), ce qui rassurera donc les bons pères de famille. Mais il propose également beau nombre de systèmes de sécurité active (qui empêchent l’accident) comme un régulateur de vitesse adaptatif, la lecture des panneaux de vitesse, le front assist (système anti collision), alerte de franchissement de ligne avec assistant de direction qui fera en sorte de maintenir la voiture au centre de sa voie, etc. En bref, cet ID.4 veut conquérir les familles et il met toutes les chances de son côté pour leur garantir un maximum de sécurité.

Autonomie

Tout dépend du trajet et de la conduite adoptée. En utilisation urbaine, nous avons frôlé les 450 km parcourus avant de devoir recharger. Cette autonomie se réduit à 380 km sur autoroute à 120 km/h. Inutile de circuler à 130 km/h et plus, la poignée de minutes gagnées n’en vaut pas la peine compte tenu de la différence de consommation assez importante car, malgré un bon Cx, la résistance à l’air est bien plus importante à 130 km/h qu’à 120 km/h.

MAIS si avec une voiture 100% électrique, il ne fallait pas plutôt recharger dès que nous en avons la possibilité ? Au travail, lorsqu’on fait ses courses, la nuit à notre domicile. De cette manière, on dispose toujours du maximum d’autonomie, sans occuper toute une journée les rares bornes à disposition. Cela va à l’opposer de nos habitudes prises durant des décennies avec nos moteurs thermiques mais si l’automobile change, nos habitudes doivent s’adapter un minium à cette évolution.

Tarifs

Peu d’écart avec la petite sœur ID.3 ! Notre modèle d’essai est en effet facturé 47 280 €, soit seulement 2500 € de plus que pour l’ID.3. Un écart surprenant car, à motorisation équivalente, l‘ID.4 propose une habitabilité bien plus importante et sans perte de maniabilité !

Conclusion

Nous retenons un véhicule en plein dans l’air du temps, proposant une autonomie satisfaisante pour 90% de la population, à un tarif dans la moyenne voire intéressant compte tenu des équipements, des performances et de l’habitabilité proposés.
Nous aurons le plaisir de vous faire découvrir l’Enyaq, son cousin de chez Sköda, dans un futur essai qui arrive très prochainement !

Photos

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *