1. Home
  2. Tests
  3. Test du Volvo C40, le SUV coupé électrique de la marque
Test du Volvo C40, le SUV coupé électrique de la marque

Test du Volvo C40, le SUV coupé électrique de la marque

0

Après le XC40 électrique, le C40, lui aussi fabriqué à Gand, propose une version coupé, plus dynamique, qui plaira sans doute davantage aux plus jeunes.

Fiche Technique

Puissance : 408 ch (300 kw)
Transmission : 4 roues motrices
Batterie : 75 kWh
Couple : 660 Nm
0 à 100 km/h : 4,7s
Vitesse Max : 180 Km/h
L x l x h : 4,44 m x 1,87 m x 1,60 m
Poids à vide : 2110 kg
Volume du coffre : 418 L + 31 L sous le capôt
Puissance Max AC : 11 kW (Triphasé)
Puissance Max DC : 150 kW (Combo CCS)

Look

Assez similaire au XC40, c’est logiquement à l’arrière que les modifications sont les plus visibles, avec une ligne de toit fuyante.

Dans le détail, la silhouette est travaillée depuis le parebrise, avec un toit abaissé de 6 cm, avant d’entamer une chute sur la poupe où se trouvent les optiques propres au C40 Recharge. Les barres de toit disparaissent, donc ceux intéressés par ce C40 le savent à l’avance qu’ils n’en auront jamais besoin… ou bien ils feront plutôt le choix d’un XC40, plus familial.

Conduite

Au volant, le Volvo C40 offre un bon agrément de conduite. C’est notamment le cas en ville où, comme toutes les électriques, silence, souplesse et réactivité se font le plus appréciés. Il faut simplement se montrer fin lorsque l’on reprend les gaz mais c’est une question d’habitude !

De fait, ce C40 à deux moteurs, configuration empruntée à la Polestar 2, est l’un des plus vifs de son segment avec ses 408ch et 660 Nm de couple, un 0 à 100 km/h abattu en 4,7s et un 80-120 km/h en 2,8s ! De quoi s’insérer ou dépasser aisément ! Est-ce utile sur un SUV Coupé se voulant familial ? La réponse est NON car de toute façon limité à 180 km/h, mais cela casse son côté déjà vu et cela le rend plus cool.

Confort / Vie à bord

Contre toute attente, les aspects pratiques ne sont pas sacrifiés sur l’autel du style, comme c’est souvent le cas avec les SUV coupés.

Le C40 Recharge offre un bon niveau de confort général pour les passagers. Les sièges sont ergonomiques et offrent un bon soutien pour les jambes et le dos. Les matériaux utilisés dans l’habitacle sont de bonne facture et la qualité d’assemblage est au rendez-vous, mais le style intérieur et les prestations technologiques à bord sont en revanche un peu vieillissants, vu et revus chez Volvo qui propose le même habitacle depuis 5 ans avec le levier de vitesse pour seul changement. L’écran est désormais lui aussi largement dépassé par la concurrence en termes de taille et d’ergonomie, et toujours pas d’intégration smartphone sans fil.

Pour résumé, ce C40 Recharge répond aux attentes en offrant tout le confort moderne mais manque de fraîcheur sur un marché en constante ébullition.

Consommation / Autonomie

Perdre une partie du toit n’a pas seulement un intérêt pour briller dans les beaux quartiers : le Volvo C40 se montre à peine plus aérodynamique. Pour les plus pointilleux, le coefficient de trainée aérodynamique passe de 0,329 à 0,32. Pour ceux à qui ces chiffres ne disent rien, le C40 offre 20 km d’autonomie supplémentaire par rapport au XC40 à niveau de finition et motorisation parfaitement similaires. La consommation normalisée est ainsi plus intéressante, de l’ordre de 2,9 kWh/100 km sur la brochure.

Au terme de cet essai, on retient une consommation moyenne sur autoroute à 28 kWh/100 km au régulateur à 125 km/h, la faute aux jantes de 20″ et à la saison hivernale, soit (75 kWh/28) 260 km d’autonomie. En ville, nous étions en moyenne à 19 kWh/100 km, pour une autonomie proche des 390 km maximum (75 kWh/19). Rappelons toutefois qu’il y autant de consommations enregistrées que de conducteurs différents, en fonction des itinéraires empruntés.

Recharge

Sur les superchargeurs (DC ou Combo CCS), le Volvo C40 Recharge promet une puissance maximale de 150 kW. Alléchant sur le papier mais pour notre part jamais atteinte. Nous avons constaté une puissance maximale de 105 kW, soit plus de 40 minutes pour recharger à 80%. Comme pour les autres véhicules 100% électriques, rester branché plus longtemps est une perte de temps et d’argent (sur les bornes avec une facturation à la minute) tant la vitesse de recharge dégringole vite pour protéger la batterie.

Sur des installations plus communes ou à domicile, le C40 accepte une puissance de 11 kW en courant alternatif triphasé. Faire le plein avec la prise Type 2 vous prendra 7h30. Mais comme d’habitude, ces infrastructures ne sont pas faites pour ça, hormis la veille d’un long trajet.

Tarifs

Dans notre version d’essai, le Volvo C40 Twin Motor en finition Ultimate est facturé 65 865 € hors remise éventuelle. Prix à priori justifié compte tenu des prestations, des équipements et des finitions, mais à nouveau, son manque de fraîcheur le pénalise par rapport à ses concurrents allemands.

Conclusion

Bon partout mais n’excelle nul part, ce Volco C40 Recharge est satisfaisant, c’est une voiture efficace mais qui manque de personnalité, d’effet waouh à son bord ou à la conduite. Elle saura répondre aux attentes de la grande majorité des utilisateurs voulant un véhicule élégant, performant, économique, écologique, confortable et bien équipé.

Photos

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.